Le 21 mars 1979, soir de la toute première représentation de Broue au minuscule Théâtre des Voyagements, Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier montent sur scène, morts de trac. Ils avaient entre les mains un texte solide, une série de sketches écrits par divers auteurs sur un même thème : une journée à la taverne. Comme pour les autres pièces du Théâtre des Voyagements, ils croyaient pouvoir jouer la pièce à peu près... un mois.

Erreur de calcul : Broue tient toujours l'affiche avec un succès qui ne se dément pas! Aujourd'hui, avec le recul, on peut expliquer cette réussite exceptionnelle. Des textes percutants jouant à la fois sur l'humour et le pathétique, une mise en scène « tricotée serrée » et peut-être surtout trois comédiens redoutables qui, par une mystérieuse chimie, se complètent admirablement bien.

Au fil des années, ils ont remporté de nombreux prix et battu bien des records. Celui qu'ils n'auraient jamais pu prédire est venu du Guinness World Records. En effet, Michel, Marc et Marcel détiennent le record mondial de longévité pour la pièce de théâtre jouée par une même distribution de comédiens. Acclamés par plusieurs générations de spectateurs, les gars de Broue ont su créer une connivence extraordinaire avec le public québécois. Une histoire d'amour et d'humour qui dure encore et encore...

         Suivante